Planter des bulbes : quand et comment les planter ?

Planter des bulbes

Féru de jardinage, vous avez envie de planter des bulbes dans votre jardin. Voici quand et comment planter les bulbes à fleurs et autres en fonction des périodes de floraison : floraison estivale, floraison printanière ou automnale.

Planter des bulbes : quand et où les planter au jardin ?

Le bulbe désigne l’organe de réserve d’une plante herbacée. Il est le plus souvent souterrain et se décline en de multiples appellations : bulbe, rhizome, cormus et tubercule. Le bulbe est un gros bourgeon constitué de feuilles épaisses, remplies de matières nutritives. Certains bulbes sont enveloppés d’une tunique (oignons), d’autres (lis, fritillaire) ne le sont pas ce qui laisse apparaitre les écailles qui les composent. On parle de bulbes pour les tulipes, les narcisses, les jacinthes et les jonquilles. Le rhizome se développe sous terre de manière horizontale comme une tige renflée. Il porte fleurs, feuilles et bourgeons comme les iris les anémones ou le muguet. Le tubercule, est une tige épaissie portant des bourgeons sur sa partie haute. Le cyclamen, le bégonia et le dahlia en sont le parfait exemple. Le cormus a une base de tige renflée et arrondie et porte des bourgeons. C’est le cas des crocus (bulbes de crocus), glaïeul et freesia.

Le choix des bulbes à mettre dans son jardin ou dans des jardinières se fait selon les saisons et périodes de floraison. Pour les bulbes à floraison printanière, la période de plantation va d’octobre à décembre. Ils fleuriront au printemps, ou plus tôt à la  fin de l’hiver comme les perce-neige (janvier-février), les bulbes de tulipes au mois de mars. N’oubliez pas les anémones, crocus, fritillaire, iris, jacinthe, lys, muscari, narcisse, etc.

Quant aux bulbes à floraison estivale comme les dahlias et cannas, ils sont sensibles au froid, craignent les gelées de l’hiver et ne peuvent être plantés qu’au printemps. Ils vont fleurir durant l’été. Au printemps vous pouvez également planter des bulbes d’arum, bégonia, tubéreux et agapanthe. Les bulbes qui fleurissent en automne doivent être mis en terre au printemps ou en été. C’est le cas du cyclamen, des colchiques et de la nérine.

Tous les sols conviennent à la culture des bulbes. Toutefois, le sol doit être filtrant car l’humidité stagnante provoque le pourrissement du bulbe. En général, les bulbes ont besoin de lumière et de soleil sauf ceux des anémones, narcisses, muguets, bégonias et muscaris qui peuvent s’accommoder de l’ombre des sous-bois.

Comment planter les bulbes ?

Pour avoir un jardin fleuri pratiquement toute l’année et profiter de la beauté de fleurs comme les amaryllis, bégonias, myosotis, géraniums, pivoines, des fleurs blanches, rouges ou bleues, des arbres fruitiers, il faut suivre les conseils de plantation de jardiniers professionnels. Cultiver des plantes vivaces, des rosiers ou des plantes à bulbes nécessite un certain savoir-faire. Terreau, engrais, emplacement des plants (jardinières dans des balcons, dans des bacs ou en pleine terre de jardin), période de plantation des bulbes (début du printemps), utilisation de tourbe, compost ou pas, nécessité de fumier ou au contraire l’éviter, fréquence d’arrosage pour éviter aux bulbes de pourrir, engrais organique, en plein soleil ou à l’ombre, profondeur de la plantation, etc. Tous ces points doivent être pris en considération lors de la plantation des bulbes.

À l’automne, on peut planter les petits bulbes de pelouse comme le crocus, le muscaris et les scilles. On met la pointe des bulbes vers le haut, les cormus, rhizomes et tubercules se plantent en dirigeant les bourgeons qu’ils portent vers le haut.

Pour la profondeur, elle doit faire le double de la hauteur du bulbe. Moins de 10 cm pour les anémones, renoncules, muguets, crocus, perce-neige.

  • Entre 10 et 20 cm pour les tulipes botaniques, jacinthes, narcisses et rocaille.

  • Plus de 30 cm pour les tulipes et les fritillaires impériales.

On peut se servir d’un plantoir à bulbes qui enlève un cône de terre pour y déposer le bulbe mais il faut veiller à ne pas laisser de vide entre le fond et le bulbe. Pour une plantation d’automne, il est inutile d’arroser car la météo de saison s’en occupera naturellement. Par contre, les plantations de bulbes au printemps et en été doivent être arrosées.