Savez-vous que les produits bios d’aujourd’hui sont ceux de nos grands-parents il y a 50 ans ?

Manger bio

Le bio fait désormais partie des habitudes de consommation des Français. Que ce soit en guise d’alimentation ou d’hygiène, manger bio et utiliser des produits bio permet nourrir est une façon de prendre soin de son corps et de sa santé au quotidien.

Toutefois, si le bio apparaît comme une pratique récente, il faut savoir qu’elle est bien plus ancienne que l’on peut le croire. En effet, les cultures de nos grands-parents, il y a une cinquantaine d’années, étaient déjà bios. À ce niveau, le progrès et les nouvelles technologies couplées aux lois du marché sans frontières ont cassé ces traditions millénaires d’agricultures locales. Durant de longues années, la priorité a été donnée à une consommation de masse avec l’avènement des supermarchés et autres centres commerciaux.

Un peu d’histoire

Depuis la fin des années 70, l’économie de marché et la société de consommation ont réellement influé sur nos façons de consommer et de nous alimenter. Cette industrialisation de la production avait pour but de répondre à une forte demande en termes de consommation. Les priorités en termes de santé ont été reléguées au second plan, face à une demande toujours plus importante et une population mondiale en constante augmentation.

Mais qu’a-t-il pu se passer pour que nous passions d’une alimentation saine et traditionnelle, à une consommation industrielle, chimique et pas forcément bonne pour notre santé ? L’accroissement de la population et l’industrialisation de la production de consommables ont joué un rôle important à ce niveau là. La population mondiale a doublé entre 1970 et 2018. Trouver des solutions pour répondre à la demande globale a constitué un réel défi.

Il est clair que les régimes d’alimentation et de culture ont été bouleversés vis-à–vis de la situation connue par nos grands-parents. Loin est le temps où une grande partie d’entre eux produisaient leurs propres cultures dans leur jardin et potager.

Que faire de nos jours pour manger sainement ?

Fruits bio

De nos jours, la tendance est à un retour au manger sain et consommer mieux. L’épuisement des ressources et l’industrialisation à outrance constituent, pour beaucoup, une raison valable pour changer de mode de vie. La conscience de ces problématiques met un frein à une société de consommation à outrance

Le retour à un mode de vie plus sain, une meilleure alimentation et une consommation pérenne et mieux maîtrisée doit pouvoir être fait de façon sereine. Cultiver son propre jardin et grâce à des méthodes saines (sans pesticides) est un réel défi qui s’établit, aujourd’hui, à l’échelle individuelle.

Quelles solutions existent pour adopter un mode de vie éco-responsable et bien plus sain ? L’éloignement des centres-villes et des foyers de pollution est une première solution. De plus, cultiver son propre potager nécessite une terre fertile et un jardin suffisamment spacieux pour accueillir votre culture. Un départ vers la campagne peut-être envisageable.

Aussi, il faut savoir que des solutions existent pour cultiver son jardin en ville. En effet, tout le monde n’a pas la possibilité de s’éloigner des centres-villes, notamment en raison de leur emploi.

À ce niveau, il est possible d’agir à moindre échelle : faire pousser vos plans de tomates, et d’herbes aromatiques comme le persil, le thym ou le basilic sur le balcon de votre appartement peuvent être envisageables. 

Quels sont les outils que nous pourrions utiliser pour cultiver notre potager ou petits balcons ?

Les outils classiques de jardinage feront largement l’affaire quel que soit l’endroit où vous cultivez vos aliments pour atteindre une forme d’autonomie.

Il existe de nombreuses boutiques physiques ou en ligne pour vous procurer ces outils indispensables comme, par exemple, celle-ci : https://natureandsurvival.fr/collections/outils

N’hésitez pas à les contacter pour en savoir plus et obtenir des codes de réduction. 

En conclusion

Face à l’épuisement des ressources terrestres et une industrialisation à outrance de nos modes de vie, il est possible de prendre du recul. Développer sa propre culture et son propre potager et s’éloigner des centres-villes peuvent constituer une bonne occasion pour vous de mieux vous alimenter et mieux consommer. Si vous habitez déjà à la campagne, vous savez ce qu’il vous reste à faire. ☺