Comment faire du liquide de cigarette électronique ?

Comment faire du liquide de cigarette electronique

La cigarette électronique a de plus en plus d’adeptes malgré sa jeune existence. Si vous êtes un vapoteur ou une vapoteuse, vous vous êtes certainement demandé comment fabriquer son liquide pour cigarette électronique. Pour le savoir, lisez cet article.

Le vapotage pour arrêter de fumer des cigarettes classiques

La vape est de plus en plus appréciée par les fumeurs qui ont fait le choix de laisser tomber les cigarettes classiques. Au lieu de fumer un paquet de cigarettes par jour voire plus, ils se sont mis à vapoter dans l’espoir parfois d’arrêter de fumer une fois pour toutes. Ils laissent tomber clope, pipe et chicha bourrées d’additifs nocifs et cancérigènes comme le goudron, le monoxyde de carbone et le formaldéhyde. Ces derniers sont des gaz toxiques qui se produisent lors de la combustion du tabac (d’où son interdiction dans les lieux publics) sans oublier des dizaines de produits chimiques nocifs qu’on trouve dans les cigarettes qu’elles soient faites à base de tabac blond ou de tabac brun.

D’ailleurs, la toxicité des cigarettes et de la fumée des cigarettes a été prouvée par des centaines d’études scientifiques qui ont démontré que le tabagisme est nocif pour la santé cardio-vasculaire et celle des poumons pour ne citer que ces deux organes. C’est pour toutes ces raisons que certains fumeurs préfèrent le vapotage notamment quand il préparent eux-mêmes le liquide pour leur cigarette électronique. Pour une réduction des risques, ils préfèrent vapoter une cigarette électronique au lieu de fumer une cigarette qu’ils savent dangereuse.

Comment faire du liquide de cigarette électronique ?

En passant au vapotage, de plus en plus de personnes se sont mises à fabriquer le liquide de leur cigarette électronique. En plus d’être économique, c’est pour elles un moyen de choisir leur base, contrôler le taux de nicotine et maitriser le dosage des arômes. Voici les éléments dont vous aurez besoin : une base, un booster de nicotine, des arômes et additifs, un flacon en verre ou un flacon en plastique, seringue, gants et autres matériels qu’on va spécifier plus bas.

Le nécessaire

  • La base est l’élément principal du eliquide. Neutre, sans goût et sans nicotine, elle est composée de propylène glycol et/ou de glycérine végétale (pg vg). Elle représente 70 à 90% du mélange selon le désir de chacun.

  • Le booster de nicotine se présente sous forme de flacon d’une contenance de 10ml. Il contient 200 mg de nicotine soit 20 mg/ml.

  • Les arômes naturels ou artificiels, permettent de choisir sa saveur. Il existe des milliers d’arômes alimentaires ou artificiels classés en plusieurs catégories : fruité, classic, menthe, gourmand et boisson. Il en existe pour tous les goûts : fruits (agrumes comme le citron-vert qui est acidulé, banane, kiwi, fruits rouges comme les mûres, fraises et myrtilles, pastèque, melon, pomme verte, ananas, mangue, etc), classics (vanille, réglisse), gourmands (caramel, caramel au beurre salé, saveur bonbons, cola, pina colada, mojito), et mentholés (comme la menthe fraîche, menthol, eucalyptus).

  • Les additifs ne sont pas indispensables mais comme ce sont des exhausteurs de goût, ils permettent de relever le goût de certains arômes ou de sucrer le eliquide.

La préparation

Pour préparer le liquide de sa cigarette électronique, voici les dosages : la base doit constituer 70 à 90% du mélange, puis lui ajouter entre 5 à 20% d’arôme naturel ou artificiel en fonction de la force d’arôme que vous aimez. Mais il faut avoir la main légère sur les additifs car ils sont très puissants et ne pas dépasser 3%.

La préparation d’un eliquide nécessite des accessoires précis comme des éprouvettes ou des flacons gradués pour réaliser une préparation précise et des seringues également graduées pour pouvoir transvaser les ingrédients avec une grande précision. Si vous comptez préparer plusieurs eliquides et les stocker, achetez des flacons pipettes. N’oubliez pas d’acheter des gants en latex ou vinyle pour se protéger et même des lunettes de protection si vous préparez de grandes quantités de base.

Maintenant que vous avez tout le nécessaire pour préparer votre eliquide à la maison, vous hésitez car vous ne savez pas quel taux exact de nicotine mettre dans votre préparation. Pour vous faciliter la tâche, sachez que ce taux varie en fonction de votre dépendance à la nicotine. En effet, si vous êtes addict à la nicotine, ne dépassez pas 18 mg/ml de nicotine. Si vous l’êtes un peu moins optez pour un e-liquide dosé à 12 mg/ml de nicotine. Et si vous êtes très faiblement dépendant à la nicotine, le dosage ne doit pas dépasser 6 mg de nicotine.

Réaliser soi-même son e-liquide a plusieurs avantages, on n’en citera que deux, le premier étant financier. C’est plus économique que d’en acheter dans une boutique de e-cigarettes. Le deuxième avantage est celui de tout décider et connaître exactement ce qu’il y a dans sa cigarette électronique. Du taux et de la concentration des ingrédients jusqu’à l’arôme qu’on peut choisir.